Bruno Tisserand / Nicolas Salles

Publié le

En 2017, un jardin. En 2020, une église.
En 2017, un thé. En 2020, une prière.
Autre lieu, autre ambiance... mais je me rends compte que Bruno a quand même développé une petite monomanie de l'année 1875 !

Commenter cet article